1. Immocreditaux
  2. Actualités
  3. Comment bien préparer une demande de crédit immobilier ?

Comment bien préparer une demande de crédit immobilier ?

comment preparer demande de credit immobilierEn matière de crédit immobilier, la négociation est un point crucial sur lequel les experts d’Immocréditaux pourront vous accompagner. Dans cette phase assez cruciale de la préparation de demande d’emprunt immobilier, il vous appartient en grande partie de préparer votre profil de solvabilité d’emprunteur et de montrer par exemple un parcours professionnel solide. En effet, en matière de financement, les prêteurs sont libres d’accorder ou de refuser des crédits pratiquement sans avoir à justifier leur décision. On s’intéresse donc ici à la solvabilité de l’emprunteur et si l’ajout d’un crédit permet d’envisager un endettement équilibré.

Estimer la valeur totale ou le budget d’acquisition du bien immobilier
Mettre en valeur la solvabilité de l’emprunteur
Exposer sa situation professionnelle pour emprunter

Estimer la valeur totale ou le budget d’acquisition pour une demande d’emprunt

Avant d’aller beaucoup plus loin, la première démarche dans la préparation de la demande, consiste à estimer précisément le budget d’acquisition du bien immobilier en incluant l’ensemble des frais. C’est une étape indispensable pour pouvoir estimer votre capacité de remboursement. Parmi les questions qu’il est nécessaire de se poser à ce stade, citons par exemple :

  • Quelle somme maximale puis-je consacrer au remboursement d’un crédit ? (Le ressenti est important également) ;
  • Quel reste à vivre vais-je avoir chaque mois ?
  • Dans quelle mesure ma capacité à emprunter sera impactée ensuite ?
  • Dans quelle mesure mon épargne sera-t-elle utilisée ?

Mais au fond, le budget total d’acquisition vous donne déjà une excellente idée pour déterminer le montant à emprunter. Deux variables d’ajustement sont immédiatement accessibles ensuite et nécessitent pour cela plusieurs simulations d’emprunts immobiliers  :

  • La durée de remboursement qui dépend en partie du ou des emprunteur(s) ;
  • Le taux quine dépend cette fois que du prêteur et des mesures étatiques éventuelles auxquelles vous pouvez prétendre.

Toutefois, nous ne pouvons omettre dans cette balance des variables l’assurance emprunteur. Notez qu’avec les réformes Hamon et Lagarde notamment, le changement d’assureur pour un emprunt est tout à fait accessible chaque année.Consultez-nous pour plus de précisions et les modalités proposées par Immocréditaux.

Déterminer la mensualité à rembourser et la durée de remboursement permet de fixer plus facilement le montant à emprunter en accord avec les besoins de financement  du bien immobilier.

Mettre en valeur la solvabilité de l’emprunteur et le taux d’endettement pour la demande

Cette analyse proposée par nos conseillers en crédit immobilier repose sur des méthodes permettant d’apprécier la capacité de l’emprunteur à remplir les obligations définies par les contrat de crédit. Les revenus et dépenses et les informations sur le patrimoine entrent ainsi dans la balance comme critère de décision pour les banques. Un candidat au crédit immobilier a ainsi tout intérêt à bien faire le point se sa situation patrimoniale en plus de sa situation matrimoniale.

L’analyse de la solvabilité passe par le patrimoine privé de l’emprunteur qui comporte des actifs (comme de l’épargne mobilisable) et des passifs dont les crédits en cours. Dans l’idéal, et pour assurer la préparation de la demande, l’acquéreur du bien immobilier contractant un crédit a intérêt à solder ses crédits à la consommation qui viennent alourdir la charge de remboursement mensuelle. Il est ainsi possible d’envisager comme solution un regroupement de crédits.

Si la capacité d’emprunt s’apprécie au moyen du taux d’endettement, le principe assez arbitraire su taux d’endettement maximal de 33% des revenus reste assez présent auprès des banques. A vous et à Immocréditaux de vérifier avec vous quel taux d’endettement vous avez pour imaginer ensuite votre capacité d’emprunt.

Petit exemple de taux d’endettement : Votre foyer (couple marié sans emprunt) a un revenu de 3000 € nets mensuels, vous avez la possibilité d’obtenir un prêt remboursable à 600 € par mois, le taux d’endettement est donc de 20 pour cent ((600/3000) x 100 = 20%).

Montrer une situation professionnelle maîtrisée pour emprunter ?

Évidement, c’est toujours du cas par cas. Il est par exemple toujours possible, et heureusement d’ailleurs, d’emprunter avec un contrat à durée déterminée par exemple. Mais si le niveau du taux d’endettement et in fine de la capacité à emprunter est un critère très déterminant, il convient de dire ici également que le facteur de pérennité des revenus rassure. De même, les fonctionnaires ont le petit avantage de pouvoir offrir quelques garanties sur la sécurité de leur emploi et avoir un CDI permet de montrer un potentiel de régularité que les banquiers apprécient.

SI vous êtes indépendant, un critère de pérennité de l’activité est important. Trois ans d’exercice professionnel comptent beaucoup. A tord ou à raison, es prêteurs, les organismes financiers comme les banques estiment que la stabilité est synonyme de solvabilité. On parle ici d’ancienneté dans beaucoup de cas :

  • La longévité professionnelle, sans accident de carrière durable rassure ;
  • L’ancienneté du domicile à la même adresse également (comme locataire ou comme propriétaire) ;
  • L’ancienneté du compte bancaire peut également être pris en compte comme une stabilité de la relation bancaire.  Sur ce point, éviter les découverts au cours des derniers mois est important.

Enfin , il est intéressant de montrer que l’on est en mesure d’épargner, même un tout petit peu pour mettre tous les atouts de son côté afin d’obtenir un crédit aux meilleures conditions.

[Total : 3    Moyenne : 5/5]

La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×