1. Immocreditaux
  2. Actualités
  3. Quels sont les prêts immobiliers dits du secteur libre ?

Quels sont les prêts immobiliers dits du secteur libre ?

pret immobilier du secteur libreLes prêts du secteurs libre sont une manière de classifier les emprunts par opposition à ceux qui sont cette fois réglementés. Dans de nombreux cas, il est possible pour un foyer souhaitant acquérir un bien de disposer en plus de sont prêt à taux Zéro (PTZ) d’un prêt dit du secteur libre. Quels sont donc ces emprunts qui ne bénéficient d’aucune aide d’État, qui peuvent être à taux fixe ou à taux variable et qui ont des options qui diffèrent d’un établissement financier à l’autre ? Découvrons dans ce sujet le crédit différé, le crédit relais, le prêt in fine ainsi que le prêt achat-revente.

Le prêt achat-revente pour un bien immobilier du secteur libre

On l’appelle aussi très souvent Prêt relais intégral. Ce type de prêt du secteur libre correspond aux personnes et foyers qui souhaitent plus de souplesse dans leur gestion, notamment en raison du fait d’un endettement trop élevé. Comme nous le voyons plus loin, il s’agit ici d’un emprunt relais dans sa première partie car le banquier cous prête au maximum la totalité su prix du bien à acheter. La remarque importante ici est que l’organisme financier prêteur en question accorde aux emprunteurs un différé de remboursement généralement compris de 12 à 14 mois. Durant cette période de carence pour la banque, votre foyer ou vous-même ne remboursez que les intérêts et l’assurance emprunteur (qu’il faudra bien négocier) sur la somme prêtée. Le capital restant dû ne fait pas partie des remboursements durant cette période ce qui fait qu’en pratique, vous n’amortissez les acquéreurs emprunteurs n’amortissent pas encore leur prêt.

Il est possible de racheter une dette et de l’inclure dans l’enveloppe du prêt achat-revente. A charge pour l’emprunteur de vendre le bien au cours des 12 à 24 mois qui suivent.

Dans le cadre d’un prêt relais intégral, le contractant doit vendre son bien dans les 12 à 24 mois qui suivent et s’engager à réinjecter( suivant l’offre de prêt de la banque) un minimum de fonds dans le prêt. Le remboursement se fait sans frais. L’intérêt est que durant le différé, qui correspond à la période vente du bien, les emprunteurs ne supportent que la mensualité de l’ancien prêt et les intérêts du nouveau prêts. Attention, une vigilance est importante à avoir quant au niveau d’endettement, faites-vous aider par nos experts en crédit immobilier d’Arras, de Lens ou de Seclin. En effet, il est possible que l’endettement dans ce cas dépasse les 40% et il s’agit de ne pas franchir forcément votre zone de confort et surtout garder un reste à vivre qui vous correspond à vous et votre foyer.

Le crédit relais, un grand classique de l’emprunt immobilier du secteur libre

En pratique, on parle de crédit relais mais il est parfois jumelé avec un un prêt immobilier amortissable. Toutefois, il peut être sec et dans ce cas, c’est en quelque sorte dune avance que l’organisme financier prêteur vous accorde sur une période là encore de 12 à 24 mois. A l’issue de la période, votre rôle est de rembourser la dette en une seule fois. Certaines banques et organismes financiers vous permettrons d’avoir plus de souplesse sur le sujet ; contactez-nous pour en savoir plus. On pourra vous conseiller bien plus cette technique sur des opérations immobilières impliquant le fait que le bien acheté soit moins cher que le bien vendu. Les retraités utilisent assez souvent ce type de montage financier parce que le prêt initial est considérablement amorti ou même entièrement payé.

Pour répondre à d’autres attentes et envies en matière d’acquisition de bien immobilier, le crédit relais jumelé à un crédit amortissable cette fois-ci permet aux acquéreurs de d’acheter un bien, une maison , un appartement, pour les cas de coups de cœur. Attention toutefois car vous allez payer potentiellement trois mensualités que sont celles du crédit en cours, celles issues du crédit relais et celles du crédit amortissable jumelé (ou associé). Avant tout engagement, demandez bien l’aide et les conseils de nos experts en crédit.

Le prêt in fine du secteur libre proposé par les banques

Admettons que vous ayez des liquidités sur votre compte, de l’épargne disponible pour emprunter notamment, est-il réellement judicieux de payer un achat comptant ? Nous savons qu’en 2018 les taux sont relativement bas, et si vous souhaitez faire un investissement locatif, il est peut-être préférable de solliciter un prêt bancaire. Le prêt in fine permet d’ouvrir un compte avec un support financer comme une assurance-vie sur laquelle elle va déposer les fonds. Le nantissement est la phase suivante consistant à débloquer une somme équivalente au prix du bien immobilier pendant toute la durée du prêt. A la fin de l’opération, les fonds sont débloqués pour rembourser le prêt. Notez que l’acquéreur du bien immo contractant du prêt in fine dispose des fonds déposés au titre du nantissement durant le prêt ; un bénéficiaire du contrat peut être stipulé en toute liberté et si un décès survient pendant l’opération, l’assurance vient payer le bien. Enfin,les fonds déposés sur le contrat d’assurance-vie sont transmis au bénéficiaire évoqué précédemment et échappent aux droits de succession (dans la limite des plafonds prévus dans le barème de la fiscalité particulière de l’assurance-vie).

Le crédit différé du secteur livre de l’emprunt, c’est quoi ?

C’est un grand classique et c’est beaucoup plus fréquent de rencontrer le crédit différé que le prêt in fine par exemple. C’est tout simplement utile de l’utiliser dans les cas où le client est encore locataire et paye des loyers, s’il a un crédit en cours pour financer un véhicule par exemple ou s’il souhaite réaliser des travaux dans un nouveau logement. La période ici encore peut être de 12 à 24 mois et le paiement du capital est différé ; Les intérêts et l’assurance emprunteur sont toutefois à payer durant la période. Dans certains cas, et selon le degré de négociation que vous avez eu avec la banque, vous pouvez aussi avoir un différé sur les intérêts durant la période ; la négociation relève du secteur libre. Contactez nos courtier immobiliers professionnels pour vous aider à mieux négocier votre emprunt bancaire.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×